mar. Avr 23rd, 2024
Après la répression technologique : le fondateur d’Alibaba vit dans l’isolement à Tokyo
Rate this post

Le fondateur d’Alibaba jack ma se cacherait avec sa famille à Tokyo. Pendant ce temps, Pékin sévit contre les grandes entreprises technologiques du pays et ses hommes d’affaires les plus puissants et les plus riches.

Ma a à peine été vu en public depuis deux ans après avoir critiqué la position des régulateurs chinois sur les entreprises technologiques lors d’un sommet à Shanghai. Selon lui, elles étoufferaient l’innovation. La futurezone a signalé.

A Tokyo pendant 6 mois

Début 2021, une seule vidéo en ligne a été publiée, qu’un analyste a qualifiée de « vidéo d’otage ». Pendant longtemps, le milliardaire a mené une vie isolée en dehors de son pays d’origine, la Chine. On dit que l’homme de 58 ans vit actuellement au Japon – plus précisément, il vit à Tokyo avec sa famille depuis près de 6 mois, comme l’a révélé le Financial Times (derrière un paywall).

jack ma


B2B

Inquiétude pour le fondateur d’Alibaba : Jack Ma a disparu de la scène

Le journal appartient à la société de médias japonaise Nikkei. Outre les affaires, Ma passerait son temps à visiter des sources chaudes et des stations de ski au Japon. Des voyages aux USA et en Israël sont également à son agenda. En général, cependant, il aurait réduit au minimum ses activités publiques.

Valeur nette plus que divisée par deux

La valeur nette de Mas a augmenté de presque 50 milliards de dollars sur 21,7 milliards de dollars plus que divisé par deux. Parce que les régulateurs ont pris des mesures ciblées contre son empire technologique en Chine. Entre autres choses, ils ont tenté de lancer l’introduction en bourse de 34 milliards de dollars de la filiale de paiement en ligne Groupe de fourmis être bloqué par Alibaba.

Voir aussi  Donald Trump ne veut pas revenir sur Twitter

Selon des informations, les déclarations de Ma visent généralement le dirigeant chinois Xi Jinping ont enragé. Cependant, il est maintenant confronté à des manifestations de masse contre sa dure politique zéro-Covid.