ven. Sep 30th, 2022

Avec Pierre Harlander le deuxième avocat intente déjà une action contre son collègue Marcus Hohenecker et son client. L’avocat de Basse-Autriche Hohenecker a mis en garde des milliers d’exploitants de sites Web au nom d’un client et chacun 190 euros obligatoire. L’accusation : En utilisant Polices Google les adresses IP des visiteurs des sites Web seraient transmises à Google.

Plus de 10 000 avertissements envoyés

Dès lors, Hohenecker voit les droits personnels de son client bafoués. Apparemment plus de 10 000 de ces lettres a été envoyé. Déjà la semaine précédente, l’avocat de Graz Harald Christandl avait exprimé le soupçon que les sites Internet spécifiquement recherché est devenu. L’avocat Harlander a maintenant soumis un exposé des faits au procureur. En conséquence, on soupçonne que les sites Web n’ont été initialement recherchés que manuellement. Dans le cours ultérieur était sur un procédure automatisée commuté.

« Les preuves disponibles suggèrent qu’il n’y a eu aucun accès manuel au site Web tout au long de la chaîne, ni aucun contrôle du contenu des résultats obtenus et des lettres de mise en demeure envoyées », indique la lettre du cabinet d’avocats. Cependant, s’il n’y avait pas d’accès humain, kune violation de données avant, argumente plus loin Harlander. « Cela élève le soupçon de commercial fraude grave ou la commerciale chantage sévère environs. Toutefois, l’appréciation finale des preuves et des faits appartient au parquet et au tribunal. La présomption d’innocence s’applique donc », explique Harlander dans la présentation des faits.

Voir aussi  Sèche chien et robot chat : 5 curiosités à l'IFA

L’avocat regarde calmement les publicités

« En raison de la longueur prévue de plus d’un millier de pages, la connexion de partie privée de tous les clients qui suivront à l’étape suivante sera soumise dans les prochains jours », ajoute Harlander.

Hohenecker, d’autre part, estime que plusieurs avocats courtisent actuellement les destinataires des lettres d’avertissement et se portent ainsi atteinte les uns aux autres affaires supplémentaires attendre. Il voit l’annonce et l’annonce procédure disciplinaire au Barreau de Basse-Autriche, explique-t-il à l’APA.