lun. Déc 5th, 2022

Encore une fois, elle devait Station spatiale internationale leur moteurs allumer un collision pour prévenir. Débris du satellite détruit par la Russie lors d’un exercice Cosmos-1408 menaçait de s’approcher dangereusement de l’ISS.

La manœuvre s’est déroulée dans la nuit de lundi à mardi 2h25 (CEST) au lieu de comme ça La NASA elle-même écrit. Cela n’a pas eu d’impact sur les travaux de la station. Il a été calculé que sans la manœuvre d’évitement, les débris de l’ISS seraient juste 5 kilomètres approcherait.

La Russie a testé un missile anti-satellite

Ce n’est pas le premier incident de ce genre. Donc la station spatiale devait déjà en juin débris du même satellite éluder.

La Russie avait Kosmos-1408 tester une arme anti-satellite 15 novembre 2021 détruit. Même alors, il y avait de vives protestations des États-Unis parce que certaines parties pourraient mettre en danger l’ISS. Lors des premiers vols de la station spatiale à travers le champ de débris, l’équipage a dû enfiler des combinaisons spatiales pour être du bon côté et entrer dans le capsule de sauvetage embarquer

Le satellite de reconnaissance soviétique Kosmos-1408 a été 1982 tiré dans l’espace. Il a fonctionné pendant 2 ans puis est resté dans l’espace avant d’être utilisé comme cible d’entraînement.

Voir aussi  Rivian a une vis desserrée et rappelle 12 200 véhicules