lun. Nov 28th, 2022

Le nouveau Le patron de Philips, Roy Jakobs supprimé comme premier acte officiel 4 000 emplois. L’étape à évacuer au plus vite 5 % de la main-d’œuvre La séparation est « difficile, mais nécessaire » et pas facile pour lui, a expliqué Jakobs.

Il s’agit d’améliorer le fonctionnement de Philips et de regagner la confiance des patients et des clients. Le nouveau patron du groupe avait uniquement à la mi-octobre a remplacé le chef d’entreprise de longue date Frans van Houten.

rappel de ventilateurs

Le remodelage va 300 millions d’euros coût, a expliqué Philips. Le groupe néerlandais de technologie médicale avec 78 000 employés souffre encore du rappel de 5,5 millions de ventilateurs contre les pauses respiratoires pendant le sommeil (apnée). La mousse qui y est utilisée est soupçonnée de s’être détériorée avec le temps devenir toxique.

Au troisième trimestre, Philips avait amorti 1,3 milliard d’euros sur la division respirateurs Respironics. Cela se traduit par une Perte nette de 1,5 milliard d’euros. Le bénéfice d’exploitation (EBITA) a chuté de 60% à 209 millions d’euros, plus que ne l’avaient prévu les analystes. Le chiffre d’affaires du groupe a baissé sur une base comparable de 6 % à 4,3 milliards d’euros.

Philips souffre plus goulots d’étranglement de livraison que prévu, indique le communiqué. Cela sera également perceptible dans les derniers mois de l’année. Pour le 4ème trimestre, le groupe s’attend à une baisse des ventes d’environ 5%. La marge d’EBITA devrait alors retrouver des valeurs à deux chiffres. Plus récemment, il était tombé à 4,8 %.

Voir aussi  Voici à quoi devrait ressembler le smartphone pliable de Google