mer. Déc 7th, 2022

Les taches peuvent avoir de nombreuses causes, qui ne sont pas toutes inoffensives. Découvrez ici ce qui pourrait vous faire saigner après vos règles et ce que vous devez faire maintenant.


Qu’est-ce que le repérage ?

Le spotting est une décharge brunâtre-rougeâtre du vagin en dehors du cycle menstruel. Cela varie selon la durée, la fréquence et la gravité des saignements intermenstruels. En fait, cela peut durer jusqu’à deux semaines.

Le spotting se produit souvent en raison de changements hormonaux chez les femmes. Celles-ci sont alors généralement autorégulées. Néanmoins, il est conseillé de consulter un gynécologue en cas de saignements intermenstruels, surtout s’ils surviennent plus fréquemment.

Intéressant aussi :
Ischialgie lombaire : causes et symptômes des plaintes

Saignements après vos règles : les causes les plus fréquentes

La médecine distingue généralement trois causes principales de spotting : les causes hormonales, les causes organiques et les causes mécaniques.

Cela dit, il est toujours possible d’avoir des saignements après les règles lorsque vous êtes exposée au stress, à une bonne humeur ou à des sports extrêmes.


Saignement post-menstruel : causes mécaniques

Il s’agit d’une irritation de la muqueuse utérine ou de la muqueuse du vagin. Les vaisseaux sont blessés, provoquant des saignements intermenstruels. Cela peut se produire, par exemple, lors de l’insertion de la bobine ou à travers l’équipement d’examen.

La peau peut également devenir irritée pendant les rapports sexuels ou lors de l’utilisation de jouets sexuels, ce qui entraîne des saignotements.


Saignements après les règles : causes organiques

Diverses maladies peuvent provoquer des saignotements. Il s’agit notamment de maladies et d’inflammations de la région génitale, de maladies du foie et de problèmes de thyroïde.

Voir aussi  La Garnache. Une nouvelle école ouvre le 1er septembre

Les saignements intermenstruels indiquent également l’endométriose, les fibromes, les polypes, la portioectopie et l’inflammation des trompes de Fallope et des ovaires. Cependant, ce dernier s’accompagne de fortes douleurs abdominales.

Intéressant aussi :
Kyste du plexus – Un signe avant-coureur du cancer ?

Saignements après les règles : causes hormonales


Parfois, c’est aussi en raison de faibles niveaux d’œstrogène ou d’une régénération retardée de la muqueuse utérine causée par de faibles niveaux de progestérone que l’on éprouve des saignements récurrents.

Le cycle menstruel doit être redirigé vers les canaux réguliers ici.

Consulter un gynécologue ?


Ne vous inquiétez pas : si vous avez des saignotements de temps en temps, c’est-à-dire assez rarement, ce n’est pas un problème et aucune autre mesure n’est nécessaire. Cependant, s’ils se produisent à plusieurs reprises, cela vaut la peine de consulter un médecin chez le gynécologue.

Une échographie vous y attendra probablement, ainsi qu’une palpation du vagin. Des tests d’urine et de sang sont souvent effectués pour exclure une éventuelle grossesse.

Bien entendu, si vous êtes inquiète, même si vous n’avez qu’un seul saignement, vous pouvez toujours jouer la prudence et consulter votre médecin.

FAQ sur les saignements après les règles

Saigner à nouveau une semaine après vos règles, que faire ?

C’est ce qu’on appelle des saignements postmenstruels et c’est normal. Si cela se produit à plusieurs reprises, vous pouvez consulter votre gynécologue.

Intéressant aussi :
Lait contre les brûlures d’estomac : le remède maison aide-t-il vraiment ?
À quoi ressemble le sang dans le cancer de l’utérus?

Le sang ne diffère pas du sang menstruel normal. Cependant, les saignements sont irréguliers et parfois abondants.

Sources

  • Saignement après les règles –frauenarztmuenchen.de
  • Saignement après les règles – Apothekenumschau.de
  • Saignement après règles – Apotheken.de