mer. Fév 8th, 2023

La chaîne de télévision française Canal+ a conclu un accord en justice avec les sociétés d’exploitation des logiciels Rokkr et Watched.

Comme le rapporte le portail d’information français L’informé derrière un paywall, un accord définitif a été trouvé devant la cour d’appel de Paris. Les deux sociétés d’exploitation suisses des applications ont convenu d’empêcher la distribution illégale de contenus protégés par le droit d’auteur de Canal+.

Canal+ a eu gain de cause en justice

Selon les médias francophones, les programmes eux-mêmes sont tout à fait légaux. Le sujet de discussion était les modules externes. Pour Rokkr et Watched, ceux-ci sont appelés bundles ou URL de bundle. Cela a permis aux utilisateurs de consommer sans payer le contenu payant de la célèbre chaîne de télévision payante Canal+ ou de beIN Sports. Cela était possible avec les ordinateurs et les smartphones Android.

Les matchs de la première division du football masculin français, la Ligue 1, intéressaient évidemment beaucoup d’utilisateurs.Bien sûr, l’ayant droit n’était pas content que ses chaînes d’abonnement soient incluses dans ce bouquet de streaming via les URL du bundle.

Canal+
Capture d’écran de canalplus.com

Depuis 2020, les avocats du groupe d’entreprises Canal Plus demandent à Watched AG, basée à Lucerne, de mettre fin en temps voulu à l’utilisation abusive de son logiciel. Le différend a ensuite abouti à une interdiction de 18 mois des sites Web des deux fabricants et à l’imposition par le tribunal d’une amende non divulguée.

Au tribunal, Rokkr et Watched se considéraient simplement comme des fabricants de logiciels dont les extensions avaient été utilisées à mauvais escient par des tiers. En effet, n’importe quel navigateur peut être utilisé à des fins illégales sans que la responsabilité des fabricants de navigateurs puisse être engagée. Au passage, la direction de Rokkr a récemment annoncé qu’elle ne souhaitait plus vendre de matériel, mais qu’elle souhaitait poursuivre la maintenance et le développement du logiciel sur le long terme.

Voir aussi  Veelvo veut surpasser Cloudflare en tant que fournisseur de services pirates.

Canal+ connu pour sa lutte contre les pirates en ligne

CANAL+ est depuis longtemps à la pointe de la lutte contre le piratage en ligne. Plus tôt l’année dernière, les tribunaux français ont bloqué l’accès à 250 sites Web en seulement trois mois. Le nombre de blocs DNS dans notre pays voisin ne cesse d’augmenter. Les transmissions pirates toucheraient jusqu’aux deux tiers de l’audience sportive en France. Les clients payants là-bas, en revanche, ne représenteraient qu’un tiers.

Si vous souhaitez ignorer les blocages du réseau, vous pouvez utiliser un proxy ou un VPN de votre choix. Nous avons récemment testé en détail les clients Windows de différents fournisseurs de VPN.

Annotation: Nous avons adressé hier une demande de presse à Olivia Abehassera, directrice de la communication de Canal Plus, à laquelle elle n’a pas encore répondu.