ven. Juil 19th, 2024
Faire du son Amiga – Virgill l’a rendu possible
Rate this post

Une autre entrevue avec Virgill ? Eh bien, cette fois par Ghandy, qui veut en savoir plus sur la montée en puissance du nouvel outil sonore de Virgill, AmigaKlang.

Faire du son Amiga – Virgill l’a rendu possible

Jochen Feldkoetter alias Virgill a commencé sa carrière il y a de nombreuses années en tant que musicien Amiga populaire. Il y a quelques années, il a commencé à coder des intros pour Windows. Aujourd’hui, il développe également des outils de démonstration comme l’AmigaKlang, qui est très utile pour les musiciens.

« Je pensais que ça devait être possible sur Amiga aussi »
par Ghandy

Ghandy/JP : Salut Virgill. Je pense que nous nous sommes rencontrés pour la première fois il y a environ 30 ans sur le chemin du Danemark. Il y avait un câble qui pendait de ma voiture à l’époque. Vous avez eu la gentillesse de me le signaler sur le parking. 🙂 Vous vous souvenez ?

Virgile (V): Salut Gandy. Je sais que je t’ai rencontré et Vague de poisson à The Party (1994 ?), mais je ne me souviens pas de cette situation. J’espère que votre câble est bien arrivé aussi 😉

JP : Oui, grâce à votre indice. 😉 Qu’est-ce qui vous attire après tant d’années pour continuer à faire quelque chose sur l’Amiga ? Et qu’est-ce qui vous attire dans la demoscene ?

V : J’ai été totalement amoureux de la scène de démonstration toute ma vie. Faire des choses créatives et rencontrer des gens créatifs, travailler ensemble sur des choses « inutiles » est juste mon genre de plaisir. Et j’adore particulièrement les vieilles machines scolaires. Pourquoi Amiga ? Parce que c’était ma jeunesse. Peut-être que je vis trop dans le passé. Mais tout le monde a besoin d’un passe-temps pour se distraire de la vraie vie.

Voir aussi  CyberGhost VPN dans le test - les Roumains discrets sous le microscope

Son Amiga était possible avec l’aide de nombreux codeurs

JP : Et comment en est-on arrivé à votre changement de direction. Dans le passé, vous ne faisiez que de la musique, puis à un moment donné, les premières intros PC de tueur sont sorties – de vous.

V : Eh bien, j’ai déjà codé ASM sur des systèmes C64 et Amiga. Mais je n’étais bon à rien alors j’ai laissé tomber pendant 25 ans. Puis, en 2013, j’ai commencé à apprendre la programmation C et graphique par ennui et curiosité. Ma question était : comment font-ils pour mettre toutes ces précieuses scènes en 4k. Et d’une manière ou d’une autre, j’ai réussi plus ou moins à répondre à la question. Je tiens à remercier mes collègues sceners qui m’ont tout expliqué et m’ont beaucoup aidé ! Une longue liste. Ils savent qui ils sont 🙂

Et sans les outils d’autres décorateurs, mon voyage n’aurait pas été possible ! 4Klang, Crinkler, framework IQ 4k – pour n’en nommer que quelques-uns.

Son Amiga
AmigaKlang sur Atari ST (à gauche) et sur Amiga à droite.

JP : L’outil AmigaKlang est basé sur l’outil 4klang. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Et que peuvent en faire les codeurs Amiga ou les musiciens Amiga ?

V : 4klang par gopher & powl d’Alcatraz a attiré mon attention, car c’est l’un des synthés standard dans les intros pc 4k. C’est un synthé modulaire : vous pouvez librement câbler les nœuds comme vous le souhaitez. Cela vous permet de créer des sons époustouflants. J’ai donc pensé que cela devait également être possible sur Amiga. Bien sûr, ce n’est pas en temps réel comme sur PC. Mais vous pouvez précalculer des échantillons et les utiliser dans vos morceaux de musique pour de petites intros.

Voir aussi  Malware de guérilla : les cybercriminels infectent des millions d'appareils Android avant qu'ils ne soient vendus

De nombreux outils supplémentaires utilisés

JP : Beaucoup de gens sont impliqués dans le programme, qu’y ont-ils apporté ?

V : Beaucoup ! Comme l’extension Cool VScode Amiga Debug où j’ai codé le cœur du synthé, il vient de Bartman/Abyss. gopher, Xtr1m, LJ et particulièrement Flamme infernale m’a aidé avec les algorithmes des nœuds de synthé. antiriade m’a aidé avec le lecteur et a nettoyé mes scripts désordonnés. Dan a ensuite écrit Aklang2ASM pour rendre le précalcul plus rapide et plus petit. Blueberry’s Shrinkler est l’outil de compression des exécutables. Et le dernier mais non le moindre, j’ai eu des bêta-testeurs amicaux et des commentaires d’autres amis de la scène.

Le travail sur AmigaKlang est toujours en cours…

JP : Il y a déjà eu plusieurs mises à jour, qu’est-ce qui est prévu pour le futur ? Ou le développement est-il déjà terminé, car vous avez – déjà atteint l’objectif visé ?

V : Travail en cours Nous portons l’outil avec Leonard sur la plate-forme Atari STe. Les premiers tests ont été concluants. Et je prépare un séquenceur pas à pas. Quand c’est fait, je considère que c’est fini.

JP : Avez-vous aussi quelque chose à voir avec l’informatique professionnellement ? Ou est-ce votre rémunération ?

V : J’ai quitté la mine de charbon il y a 20 ans 😉 Aujourd’hui, je suis un ingénieur électricien qui écrit un logiciel d’automatisation pour une usine alimentaire.

JP : Que ferez-vous dans 10 ou 20 ans ?

V : Comme toi, étant une demoscene.

JP : Allons-nous tous à la fête de Pâques en fauteuil roulant et avec un service de garde ?

V : je l’espère

JP : Virgill, merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions !

Voir aussi  Raid sur les escrocs présumés du Darknet