jeu. Juil 11th, 2024
Hobbyist rend enfin CoD Black Ops 3 « jouable » à nouveau
Rate this post

Les pirates ont toujours été prêts à faire des bêtises dans CoD Black Ops 3 et à mettre les joueurs en danger. Comme Activision ne fait rien, quelqu’un d’autre le fait maintenant.

Hobbyist rend enfin CoD Black Ops 3 « jouable » à nouveau

Après que les hackers se soient complètement emparés du jeu de tir à la première personne Call of Duty (CoD) Black Ops 3 développé par Activision au fil des années et mettent régulièrement en danger les joueurs, un fan s’est littéralement crevé le col. Il a décidé d’éliminer les vulnérabilités ignorées par l’éditeur lui-même et de rendre enfin le titre à nouveau jouable.

Les pirates dominent BO3, mettant les joueurs en danger

Sorti par Activision fin 2015, Call of Duty Black Ops 3 a depuis longtemps dépassé son apogée. Le jeu de tir à la première personne autrefois très populaire ne s’est pas vraiment couvert de gloire ces derniers temps. Parce que son développeur a laissé le titre avec de graves failles de sécurité qui permettent aux pirates de prendre le contrôle des ordinateurs des autres joueurs.

Certains streamers ont même appelé les gens à éviter complètement le jeu au fil du temps. un hacker »pris le contrôle« avoir, être le tireur à la première personne en attendant »complètement injouable”. Le plaisir commence avec le fait que les attaquants peuvent utiliser un outil spécial pour lire les adresses IP de tous les autres joueurs qui sont dans le même match.

Cependant, même plus de 7 ans après sa sortie, selon Steam, Call of Duty Black Ops 3 attire toujours plus de 5 000 joueurs par jour, qui se mettent tous en danger.

Voir aussi  KeePass & Co. : RomCom cache des chevaux de Troie dans des outils populaires

Pour Activision, CoD Black Ops 3 n’est plus une priorité

Étant donné que le jeu n’est plus une priorité pour Activision en raison de son âge, il semble peu probable que la société ferme les vulnérabilités de si tôt. Comme le rapporte TechCrunch, un fan enthousiaste de CoD ne voulait pas en rester là. Il a décidé de patcher le titre lui-même et de le rendre plus sûr.

« On peut être piraté simplement en jouant au jeu. Vos données peuvent être volées et bien plus encore« , explique l’amateur Maurice Heumann, qui avait auparavant acquis de l’expérience dans le développement de modifications pour CoD Black Ops 3.

Heumann a signalé deux vulnérabilités RCE à l’éditeur l’année dernière. Il a reçu une récompense pour un, mais un patch n’a pas encore été publié. « Comme Activision ne fait rien, je vais réparer les choses moi-même‘ a-t-il décidé sans plus tarder.

Un nouveau lanceur pour CoD Black Ops 3 devrait y remédier

Ainsi, Heumann a commencé à développer un client open source pour remplacer le lanceur officiel CoD BO3. La seule chose qui n’est pas open source à ce sujet, ce sont les correctifs pour les vulnérabilités du titre. Parce que cela aiderait encore plus de script kiddies à exploiter les lacunes et à mettre en danger les autres joueurs.

Mais toute l’entreprise a un inconvénient : quiconque utilise le client de Heumann ne peut pas interagir avec les joueurs du lanceur Activision. Le succès du projet dépend donc du nombre de fans qu’il peut attirer dans son propre écosystème.

Voir aussi  Activision piraté : fuite de documents secrets de Call of Duty

Heumann travaille maintenant sur son client depuis environ neuf mois. Près de 180 testeurs bénévoles l’accompagnent désormais dans la recherche et l’élimination des erreurs. Une sortie grand public pourrait suivre prochainement. Combien plus sûr cette plate-forme pour Call of Duty Black Ops 3 (disponible ici*) peut être à la fin devra alors faire ses preuves.

Tous les liens marqués d’un astérisque sont des liens affiliés. Si vous achetez des produits via ces liens, Tarnkappe.info recevra une petite commission. Il n’y a pas de frais supplémentaires pour vous car les prix des produits restent les mêmes. Si vous souhaitez soutenir financièrement l’équipe éditoriale d’une autre manière, consultez notre page de dons ou notre boutique en ligne.