jeu. Déc 1st, 2022

L’ex-employé d’Apple, Simon Lancaster, avait dévoilé les secrets commerciaux de l’entreprise à la presse. Maintenant, un accord a été conclu.

L’ancien employé d’Apple, Simon Lancaster, avait confié de nombreux secrets commerciaux du fabricant d’iPhone à un journaliste. Cependant, la société a maintenant retiré sa plainte déposée en mars 2021 à la suite d’un règlement à l’amiable. Les parties sont muettes sur le montant des dommages-intérêts à verser par Lancaster.

Règlement à l’amiable entre Apple et Simon Lancaster

Apple a réglé son procès intenté en mars 2021 contre son ancien architecte design Simon Lancaster. Le groupe a accusé l’ex-employé d’avoir volé des secrets commerciaux et de les avoir remis à un journaliste.

Selon The Verge, un règlement à l’amiable a finalement été conclu, que le juge responsable a approuvé cette semaine. En conséquence, Lancaster versera une somme d’argent non divulguée à Apple à titre de dommages et intérêts. De plus, selon le décret, il lui est interdit de « divulguer, communiquer, transmettre, discuter ou utiliser des informations confidentielles sous quelque forme que ce soit sans l’autorisation écrite expresse préalable d’Apple.« 

Lancaster a abusé de son ancienneté pour voler des informations

« Malgré son mandat de plus de 10 ans chez Apple, Lancaster a abusé de sa position et de sa confiance au sein de l’entreprise pour divulguer systématiquement les secrets commerciaux sensibles d’Apple à des fins personnelles.‘ Apple a accusé Lancaster dans le procès initial.

De plus, l’architecte concepteur a mis à profit ses longues années de service pour «Accès aux réunions et documents internes » Fournir. Certains d’entre eux étaient même en dehors de son domaine de responsabilité et contenaient des secrets commerciaux du fabricant d’iPhone. Il a finalement transmis cela à un journaliste sans autorisation.

Voir aussi  JioMart : le supermarché permet de traiter les achats via WhatsApp

Un correspondant anonyme a reçu de nombreux secrets commerciaux

Lancaster a pris contact pour la première fois avec le correspondant anonyme en novembre 2018. Il a envoyé ces détails sur le matériel inédit, les modifications de fonctionnalités non annoncées et les futures annonces de produits. Avant de quitter Apple en novembre 2019, Lancaster a également obtenu d’autres documents confidentiels à transmettre à son nouvel employeur Arris Composites.

Selon le profil LinkedIn de Lancaster, il a commencé à travailler pour Apple en juillet 2008. Il y est parfois impliqué dans le développement de nouveaux procédés de fabrication pour de nombreux produits du groupe. Sous »iPad, iPad mini, Macbook Air, Macbook Pro, iMac, Magic Mouse et autres accessoires.Il affirme également avoir déposé un total de 21 brevets au cours de son mandat chez Apple.