ven. Juin 21st, 2024
Le ministère de l’Éducation de Bâle piraté – les enfants sont particulièrement touchés
Rate this post

Le département de l’éducation de Bâle a été piraté et déclare la cyberattaque comme un désastre. Les données sont déjà disponibles sur le dark web.

Le ministère de l’Éducation de Bâle piraté – les enfants sont particulièrement touchés

Lors d’un incident inquiétant, un groupe de hackers a réussi à voler environ 1,2 téraoctets de données informatiques au Département de l’éducation de Bâle (ED). Les enfants sont particulièrement touchés.

Éducation nationale de Bâle : Cette attaque est une catastrophe !

L’attaque de pirates informatiques s’est produite fin janvier, lorsque les attaquants ont probablement eu accès à un ordinateur du ministère de l’Éducation via un e-mail préparé. C’est ce qui ressort d’un article récemment publié par SRF. Les données volées provenaient du réseau « eduBS », accessible aux étudiants et enseignants de Bâle.

Le Département de l'éducation de Bâle (ED) a été piraté

Comme l’a annoncé le Département de l’éducation de Bâle (ED), les pirates ont tenté d’extorquer de l’argent. Jusqu’à présent, cependant, la demande d’argent n’a pas été répondue. Gaudenz Wacker, porte-parole du département responsable, était très préoccupé par l’incident.

Les données volées, désormais accessibles au public sur le dark web, contiennent des informations hautement sensibles. Le conseiller du gouvernement bâlois responsable Conradin Cramer souligne : « Les informations personnelles sur les élèves, les rapports de cours, les notes dans les bulletins scolaires et peut-être même les rapports de clarification sur les individus sont concernés. Cette attaque est une véritable catastrophe« .

Les données sont strictement confidentielles et non destinées au public

Peu de temps après la cyberattaque contre l’ED en janvier, tous les étudiants et enseignants ont été invités à changer leurs mots de passe pour le réseau afin d’éviter de nouvelles fuites de données. Conradin Cramer admet que des mesures pour améliorer la cybersécurité auraient dû être prises il y a des années.

Voir aussi  Kwon Do-Hyeong: Interpol arrête le chef de TerraUSD & Luna Coins

Il est très préoccupant de constater qu’une grande partie des données désormais dans le domaine public sont hautement confidentielles et n’étaient pas destinées au public. De nombreux Bâlois, notamment des enfants, sont concernés. Il faut espérer que ces données ne seront pas utilisées à mauvais escient. Le Département de l’instruction publique de Bâle souhaite contacter au plus vite les victimes de la cyberattaque.

Cet incident montre à nouveau le besoin urgent d’améliorer la cybersécurité dans les établissements d’enseignement et publics. De telles attaques doivent être prises au sérieux et des mesures proactives doivent être prises pour assurer la sécurité des données sensibles.

En outre, les écoles et les agences gouvernementales doivent s’assurer que leurs réseaux sont correctement sécurisés avec des mesures de sécurité appropriées telles que des pare-feu, des logiciels antivirus et des mises à jour régulières des logiciels de sécurité.

Ils doivent également s’assurer que leurs systèmes sont périodiquement analysés à la recherche de vulnérabilités afin de s’assurer qu’ils sont protégés contre les nouvelles menaces.