dim. Juin 16th, 2024
Microsoft bannit votre émulateur de la Xbox Series X/S
Rate this post

Découvrez ce que Nintendo a à voir avec cela et comment vous pouvez continuer à exécuter un émulateur sur votre Xbox Series X ou S ici.

Microsoft bannit votre émulateur de la Xbox Series X/S

Quiconque a installé un émulateur sur sa Xbox Series X ou S a déjà pu l’exécuter sans aucun problème, même si Microsoft l’a ensuite retiré du magasin. C’en est assez. Découvrez ici quel rôle Nintendo joue et comment vous pouvez contourner le nouveau blocus.

Les émulateurs ont toujours violé les politiques de magasin de Microsoft

Jusqu’à présent, les jeux sur d’autres consoles telles que la PS2, la PS Vita, la PSP, la GameCube ou la Wii pouvaient être joués sur les Xbox Series X et S via un émulateur sans aucun problème. Une fois que vous aviez installé le logiciel d’émulation, vous pouviez vous défouler sans restriction. Cependant, en introduisant une sorte de vérification de signature, Microsoft a mis un terme à cette pratique.

Comme le rapporte Wololo.net, la mise à disposition d’émulateurs via la boutique d’applications Xbox a toujours violé leurs politiques. L’article 10.13.10 stipule : « Les produits qui émulent un système de jeu ou une plate-forme de jeu ne sont autorisés dans aucune famille d’appareils.

Jusqu’à présent, cependant, cela n’a pas empêché certains fournisseurs de rechercher des failles. Ils ont pu rendre l’un ou l’autre émulateur disponible dans le magasin, au moins temporairement, avant que Microsoft ne le supprime à nouveau. En conséquence, le développeur tunip3, par exemple, a réussi à réaliser plus de 1 500 téléchargements pour la plate-forme d’émulation Retroarch via la boutique Xbox.

Un émulateur déjà installé ne fonctionnera plus à moins que…

Même si Microsoft a continué à supprimer les émulateurs du magasin, ils ont toujours fonctionné une fois installés. En conséquence, les utilisateurs étaient souvent liés à une version obsolète qui ne pouvait plus être mise à jour. Néanmoins, l’émulateur respectif pourrait toujours être exécuté sur la Xbox Series X/S.

Voir aussi  YouTube sans publicité sur Android : c'est comme ça que ça marche même sans prime

Cependant, Microsoft interdit désormais l’exécution de tout logiciel d’émulation directement sur la console. Dans le même temps, le groupe informe l’utilisateur que l’application enfreint les directives du magasin et n’est pas prise en charge.

Eh bien, les émulateurs des nouvelles consoles Xbox ne sont pas encore tout à fait terminés. Parce qu’en mode développeur, ils continuent de fonctionner. Malheureusement, une licence de développeur payante est requise pour cela. Selon Wololo.net, si vous passez à un compte développeur turc, vous devriez y être pour environ 2 dollars américains.

C’est pourquoi Microsoft interdit les émulateurs des Xbox Series X et S

Jusqu’à présent, il n’y a eu aucune déclaration officielle expliquant pourquoi Microsoft ne prend que maintenant des mesures aussi dures. Après tout, le groupe tolère les émulateurs sur ses nouvelles consoles Xbox depuis près de trois ans.

L’une des raisons peut être l’émulateur Xbox 360 récemment publié Xenia. Étant donné que Microsoft vend elle-même des jeux pour l’ancienne console dans son magasin, la société pourrait considérer le logiciel comme une menace pour son activité.

En outre, il existe également d’autres fabricants de consoles tels que Sony ou Nintendo. Cette dernière est notamment connue pour laisser jouer ses avocats lorsqu’il s’agit de défendre les droits sur ses produits.

Et l’émulateur Dolphin sorti plus tôt cette année pour les Xbox Series X et S, qui rend les titres Wii U et Gamecube jouables sur les consoles Microsoft, devrait certainement être une épine dans le pied de l’entreprise.

Un partagé par AlyannaMcKenna tweeter avec une réponse par e-mail de Microsoft suggérant que Nintendo avait en fait joué un rôle là-dedans.

Voir aussi  EvilProxy simplifie le vol de précieuses données de connexion malgré la MFA