mar. Fév 7th, 2023

Avec seulement environ une image par seconde, Doom peut sembler injouable sous MacOS sur la Nintendo Wii, mais le principal est que cela fonctionne.

Un amateur français a réussi à installer un macOS 9.2 fonctionnel sur sa Nintendo Wii. La fréquence d’images dans le besoin du célèbre jeu de tir à la première personne Doom prouve qu’il ne s’agit que d’une étude de faisabilité et que le système ne peut être utilisé à des fins productives.

Une puce PowerPC ne transforme pas la Nintendo Wii en Macintosh

La version originale de la Nintendo Wii est basée sur la même architecture CPU que son prédécesseur, Gamecube. Une puce PowerPC avec la désignation « Broadway » d’IBM. Le processeur 32 bits cadencé à 729 MHz est également un proche parent du PowerPC G3 que l’on trouve dans les systèmes Macintosh de la fin des années 90.

Alors pourquoi ne pas simplement installer une ancienne version de macOS sur la Nintendo Wii ? C’est du moins ce que pensait l’amateur français Pierre Dandumont. Ce faisant, il a lancé un nouveau projet, dont il a documenté l’avancement dans un article de blog et sur sa chaîne YouTube.

Nintendo Wii dans leur
forme originale

Mais tout comme son processeur x86-64 ne fait pas automatiquement d’une PlayStation 4 ou 5 un PC, une puce PowerPC ne fait pas automatiquement d’une Nintendo Wii un Macintosh. Il suffit d’insérer un CD et de commencer l’installation, donc ce n’est certainement pas là-dedans.

Cependant, la fuite dans le code source de la console de jeu populaire, qui s’est fait connaître au printemps 2020, risque de faire le jeu de nombreux amateurs et de favoriser l’émergence de tels projets.

Voir aussi  EirGrid : la menace de panne d'électricité en Irlande interrompt la construction de nouveaux centres de données

En tout cas, Pierre Dandumont a trouvé le moyen d’atteindre son objectif. Pour ce faire, il a parfois utilisé le projet open source MacOnLinux pour exécuter un macOS 9.2 pseudo-virtualisé sous Linux. Parce qu’il existe de nombreuses distributions Linux fonctionnelles pour la Nintendo Wii. Mais pour macOS, il manque des pilotes pour le matériel de la console.

Aucune utilisation raisonnable – même Doom est injouable

Cependant, si vous pensez pouvoir travailler de manière productive sur la console de jeu avec une telle solution, vous devez être prévenu. Car en plus d’une image et d’une qualité audio dans le besoin, les performances du système peuvent aussi être qualifiées de misérables au mieux.

Pierre Dandumont le prouve parfois en exécutant le classique du jeu de tir à la première personne Doom (à partir de la minute 8:30 dans la vidéo), qui bégaie à ce qui ressemble à moins d’une image par seconde. À cet égard, il s’agit plus d’une étude de faisabilité que d’une utilisation sensée pour la Nintendo Wii, qui a maintenant environ 16 ans.

Si vous possédez toujours une telle console de jeux et souhaitez vous essayer à ce projet artisanal, veuillez vous référer au billet de blog de Pierre Dandumont, dans lequel il explique exactement comment il a installé macOS 9.2 sur sa Nintendo Wii. Cependant, la connaissance du français ou un bon traducteur sont des conditions de base pour utiliser les instructions.