jeu. Fév 29th, 2024
Opérateur mobile : Objection à la collecte des données de mouvement
Rate this post

En Allemagne, les opérateurs de téléphonie mobile collectent les données de mouvement de leurs clients et les revendent parfois. Vous pouvez vous défendre contre ça !

Dans notre monde moderne et connecté, les fournisseurs de services de téléphonie mobile, ou opérateurs de téléphonie mobile, sont devenus des acteurs majeurs. Ils nous permettent de communiquer et d’accéder à Internet. Lorsque nous utilisons leurs services, ces sociétés collectent et analysent diverses informations nous concernant.

Un type de données personnelles particulièrement sensible sont les données de mouvement, qui fournissent des informations sur notre localisation et nos mouvements.

La collecte de telles données peut être préoccupante car elle affecte la confidentialité des clients. Dans cet article, nous examinons les pratiques des opérateurs de téléphonie mobile en Allemagne et vous montrons comment vous pouvez vous opposer à la collecte de vos données de mouvement.

Tous les principaux opérateurs mobiles collectent des données

Tous les principaux fournisseurs de téléphonie mobile en Allemagne, y compris Telefónica (O2, Blau, Fonic, Simyo & Co.), Telekom (Congstar, Klarmobil & Co.) et Vodafone, collectent et analysent les données de mouvement de leurs clients. Kuketz le souligne également dans sa section de recommandations hautement recommandées.

D’une part, cela est fait pour éviter les surcharges et les perturbations du réseau. D’autre part, les données sont également utilisées à des fins de marketing.

Ce que de nombreux clients ne savent pas, c’est que les opérateurs de réseaux mobiles tels que Telefónica et Telekom vendent ces données (clients) à des sociétés tierces sous une forme « anonymisée ». Ces données comprennent des informations telles que l’âge, le lieu de résidence et le sexe des clients.

Voir aussi  Jurassic Pack #19 – la fin d'une époque ?

L’idée que de telles informations personnelles soient partagées à l’insu des clients est troublante.

Opérateurs cellulaires : faites appel auprès des fournisseurs ou revendeurs

Heureusement, les consommateurs ont la possibilité de refuser que leurs données de mouvement soient collectées par la plupart des opérateurs mobiles. Telefónica, par exemple, offre à ses clients la possibilité de prendre leurs propres décisions et de garder le contrôle de leurs données.

Les utilisateurs d’Aldi Talk qui utilisent le réseau Telefónica peuvent également s’y opposer selon les instructions de Telefónica.

Opérateur mobile : Objection à la collecte des données de mouvement

Une objection n’est pas possible pour les clients de Simplytel, puisque leurs données ne sont pas utilisées.

L’opérateur de téléphonie mobile Vodafone collecte également des données de trafic, mais indique qu’il ne les utilise actuellement qu’en interne.Un opt-out n’est donc pas possible.

Déposez une objection auprès de l’opérateur du réseau

  • Telefonica (O2, Blau, Fonic, Simyo & Co.)
  • Telekom (Congstar, Klarmobil & Co.)

Mettre en place une objection auprès des opérateurs mobiles et des revendeurs

  • Aldi Talk (réseau Telefónica) : les clients d’Aldi Talk peuvent utiliser le même lien qu’avec Telefónica pour s’opposer à la collecte de données de transaction.
  • Simplytel (réseau Telefónica) : les clients de Simplytel sont exemptés de l’objection car leurs données ne sont pas utilisées.

Il est gratifiant que les opérateurs de téléphonie mobile donnent à leurs clients la possibilité de s’opposer à la collecte de leurs données de mouvement. C’est juste dommage qu’ils ne « pendent pas la grosse cloche » sur cette option, qui est si importante en soi.

La protection des données et la vie privée doivent également être prises au sérieux dans le monde des opérateurs mobiles. En exerçant notre droit d’opposition, nous pouvons aider à mieux protéger et contrôler nos informations personnelles.

Voir aussi  AnimeDao.ferme un portail de streaming illégal

Tous les liens marqués d’un astérisque sont des liens affiliés. Si vous achetez des produits ou des abonnements via ces liens, Tarnkappe.info recevra une petite commission. Vous n’encourrez aucun frais supplémentaire. Le prix reste également le même. Si vous souhaitez soutenir financièrement l’équipe éditoriale d’une autre manière, consultez notre page de dons ou visitez notre boutique en ligne.