lun. Nov 28th, 2022

Il n’y aura pas de Trip to Breakpoint – The Game pour les joueurs Amiga. Du moins pas avant qu’une version PC ne soit terminée. Je suis désolé.

Pas de voyage au point d’arrêt
tué par Selectanovel

Ceci est une nouvelle ambiguë. Ambigu parce que c’est soit une bonne chose pour moi, soit une mauvaise chose pour la communauté Amiga. Et bien, *si la communauté Amiga s’en souciait vraiment* ! Comment quelque chose qui est si génial pour moi peut-il être mauvais (si quelqu’un s’en soucie) pour la scène Amiga ? Eh bien, la scène Amiga ne s’en soucie probablement même pas (ne viens-je pas de le dire ?), mais laissez-moi vous expliquer.

Trip to Breakpoint deviendra-t-il réalité ?

Capture d’écran du trajet jusqu’au point d’arrêt
avec Adolf Hitler mijotant dans la marmite.

Vous vous souvenez peut-être de mon long article dans JP#14 sur Trip to Breakpoint – The Game. Beaucoup de gens ont aimé le projet, mais ils avaient de gros doutes sur mon esprit qui mettait tellement d’efforts dans la création d’un jeu que seule une poignée de personnes serait capable de jouer sur la vraie machine (c’est-à-dire Amiga avec une carte graphique comme P96) . En fait, même moi, j’ai complètement développé le jeu en utilisant WinUAE.

Alors des gens m’ont proposé de l’aide ici et là de temps en temps. Mais cela ne s’est jamais développé au point où j’aurais dit : Oui, nous avons maintenant une équipe dans le but de sortir quelque chose. C’est donc resté un projet d’un seul homme. Et vous savez peut-être ce qui arrive aux projets individuels dont personne ne se soucie vraiment : ils disparaissent.

Voir aussi  L'opérateur Marvel Stream UK a été condamné avec sursis

Les options

Trip to Breakpoint n’a jamais complètement disparu et j’ai bien l’intention de le sortir un jour. Mais la direction du jeu a radicalement changé. C’est surtout dû à une raison : dans la scène, je me considère comme un musicien – mais je n’ai pas pu faire de musique (décente !) depuis un an maintenant. Pourquoi? Parce qu’à chaque fois que je démarre un tracker, je dois me poser des questions sur le jeu et pourquoi je ne travaille pas dessus. Il existe trois possibilités pour résoudre ce problème.

1. Format dh0 : et tout oublier
2. Trouvez quelqu’un pour terminer le jeu (et allez au numéro 1)
3. Terminez le jeu moi-même.

J’ai ressenti un tel soulagement lorsque j’ai décidé d’annuler le programme sur l’Amiga. Le moteur INGA de Timo Kloss, bien conçu et techniquement brillant, manquait encore de certaines possibilités. Une circonstance qui rendait son utilisation difficile et inconfortable. Et quand même Timo a arrêté le développement d’INGA et de son propre jeu d’aventure basé sur INGA « Ermentrud », je n’ai plus vu de raison de ne pas passer au côté PC sombre en utilisant « Point and Click Development Kit » disponible sur http://www. adventurecreator.com/

Je ne vais rien vous dire sur ce créateur d’aventures, car il s’agit d’un Amiga-Mag et vous pouvez facilement consulter l’éditeur sous l’url mentionnée. C’est plus important pour moi personnellement. En étant enfin capable de terminer un jour « Trip to Breakpoint – The Game » de manière réaliste, je peux avoir hâte de revenir à ce que je veux vraiment maîtriser. C’est-à-dire un diskmag Amiga décent et de la musique où je peux sentir que j’ai développé. Peut-être que tu t’en fous toujours, mais bon, moi non plus.

Voir aussi  Bitmessage : client Web pour les messages anonymes en phase de test

Trip to Breakpoint – le site Web du jeu (hors ligne mais archivé)

Page d’accueil INGA Adventure Engine, qui est hors ligne mais explorée par la machine de retour.

Lors de la révision 2014, la version PC de Trip to Breakpoint a été publiée par Moods Plateau !