mar. Avr 16th, 2024
Protection contre les logiciels malveillants : 10 règles pour rester en sécurité en ligne
Rate this post

Étant donné que la menace des logiciels malveillants a beaucoup augmenté ces derniers temps, vous feriez mieux de vous en protéger. Vous pouvez découvrir comment ici.

Protection contre les logiciels malveillants : 10 règles pour rester en sécurité en ligne

Beaucoup de lecteurs attentifs à nos actualités ont certainement souvent réfléchi à la manière de se protéger efficacement contre les malwares. Parce que nous signalons régulièrement les applications infectées et les cyberattaques, qui causent souvent des dommages financiers et personnels considérables aux personnes.

Dans cet article, nous aimerions vous donner quelques conseils que vous pouvez utiliser pour minimiser votre risque d’infection. Le danger d’une attaque ne peut jamais être complètement éliminé. Mais si vous suivez quelques règles de base, vous pouvez réduire considérablement la probabilité d’attraper des logiciels malveillants.

Qu’est-ce qu’un logiciel malveillant ?

Le terme malware est l’abréviation de « logiciel malveillant”. Il décrit tout type de logiciel dont la tâche est de causer des dommages dans un système informatique infiltré.

Il le fait, par exemple, en supprimant (wiper), en cryptant (ransomware) ou en volant (info-stealer) des fichiers et des informations importants. Cependant, il peut aussi simplement afficher des quantités excessives de publicité (adware) ou laisser la porte ouverte à un attaquant pour toute autre action (porte dérobée, cheval de Troie).

Les logiciels malveillants contournent souvent activement les barrières de sécurité du système attaqué. Il n’est pas rare qu’elle permette à son créateur de prendre le contrôle et d’intervenir manuellement dans le processus d’attaque. Avec l’escalade de la menace des logiciels malveillants ces dernières années, il est plus important que jamais de s’en protéger activement.

10 règles de base qui vous protègent des malwares

Afin de vous protéger contre les logiciels malveillants de toute sorte, vous devez respecter les règles de base suivantes.

Voir aussi  Ransomware Cuba : le FBI pour aider le Monténégro

Mesures de protection pour votre système

Règle 1: Maintenez toujours vos systèmes d’exploitation et vos applications à jour. En comblant les failles de sécurité connues et en introduisant de nouvelles fonctionnalités de sécurité, les mises à jour mettent des obstacles supplémentaires sur le chemin des attaquants potentiels – à votre avantage ! Cependant, cela ne garantit en aucun cas que le système d’exploitation sera sécurisé à 100%.

Règle 2 : Utilisez un logiciel antivirus et tenez-le à jour. Il ne peut pas protéger votre système de tous les logiciels malveillants, car de nouvelles variantes circulent constamment et peuvent contourner la détection des outils de sécurité. Mais au moins un programme antivirus peut vous avertir du code malveillant, dont l’existence est connue depuis longtemps.

Règle 3 : Utilisez un pare-feu. Cela peut bloquer les connexions indésirables provenant de l’extérieur. De nombreux systèmes d’exploitation modernes sont déjà équipés de tels logiciels en usine. Veillez à ne laisser volontairement aucune application traverser votre pare-feu Windows, sauf si cela est absolument nécessaire à son fonctionnement. Moins vous accordez ce droit à des programmes, moins vous ouvrez de portes à des attaquants potentiels.

Une sauvegarde actuelle vous évite beaucoup de travail et de frustration

Règle 4 : Si vous souhaitez tester un logiciel potentiellement dangereux, faites-le dans un environnement sécurisé, tel qu’une machine virtuelle. S’il contient réellement des logiciels malveillants, vous pouvez au moins protéger votre système principal contre les infections ou les piratages.

Règle 5 : Effectuez des sauvegardes régulières de votre système – et surtout des données importantes ! Cela garantit que vous pouvez tout restaurer en cas d’infection. Mais le processus de récupération est également un scénario que vous devriez pratiquer de temps en temps. Parce qu’une sauvegarde est complètement inutile si elle s’avère être un raté en cas d’urgence.

Voir aussi  Z-Library : des imitateurs curieux attaquent d'autres pirates

Règle 6 : Assurez-vous que votre navigateur Web est configuré de manière sécurisée. Désactivez et désinstallez les extensions de navigateur dont vous n’avez absolument pas besoin. De nombreux outils soi-disant utiles avaient déjà des logiciels malveillants dans leurs bagages. Ce qui a du sens, cependant, c’est l’utilisation d’un bloqueur de publicités. Même le FBI a récemment recommandé cette mesure pour se protéger contre la publicité en ligne infestée de logiciels malveillants. Il vaut donc la peine de prendre le temps de vérifier tous les plug-ins de votre navigateur et de les nettoyer !

Il en va de même pour les logiciels malveillants : le plus grand danger est devant l’écran !

Règle 7 : Utilisez des mots de passe forts qui contiennent des lettres majuscules et minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux, et changez-les régulièrement. Un gestionnaire de mots de passe est un bon moyen de stocker vos mots de passe en toute sécurité. La seule chose que vous devriez mieux éviter, ce sont les solutions basées sur le cloud comme LastPass.

Règle 8 : N’ouvrez pas de pièces jointes ou de liens provenant d’e-mails, de messagers ou d’autres sources de messages dont vous n’êtes pas sûr à 100 % qu’ils sont inoffensifs. Les attaquants aiment également envoyer des e-mails au nom de vos amis ou de votre famille dans le cadre d’une attaque de phishing, car ils savent que vous leur faites plus confiance qu’à un expéditeur inconnu. Pour vous protéger contre les logiciels malveillants, vous devez immédiatement supprimer les e-mails qui arrivent de manière complètement inattendue et avec un contenu suspect.

Voir aussi  Reddit à la limite : la limite technique bloque la fonction de téléchargement

Règle 9 : Soyez particulièrement vigilant lorsque vous effectuez des achats en ligne, des opérations bancaires en ligne ou toute autre activité impliquant la manipulation d’argent réel. Ne transmettez que les informations absolument nécessaires à la conduite des affaires. Visitez directement les sites Web respectifs en saisissant l’URL dans la barre d’adresse de votre navigateur et faites très attention aux éventuelles erreurs de frappe. Ne passez pas par des liens ou des recherches Google.

Règle 10 : Obtenez des informations régulières du Tarnkappe sur les attaques de pirates informatiques en cours et des rapports sur les logiciels malveillants récemment découverts. De cette façon, vous êtes toujours à jour et vous avez une idée de la façon dont les attaquants procèdent généralement pour infiltrer votre système. Cela vous aide à reconnaître rapidement une attaque et à prendre des mesures immédiates pour vous protéger efficacement contre les derniers logiciels malveillants. Car le plus gros point faible reste l’utilisateur.

Les ajouts et les commentaires sont les bienvenus

Connaissez-vous d’autres conseils utiles que les utilisateurs peuvent utiliser pour se protéger des cyberattaques ou des infections par des logiciels malveillants ? Alors n’hésitez pas à nous laisser un commentaire sur cet article afin que d’autres lecteurs puissent également bénéficier de vos connaissances.

Avez-vous aimé cet article et aimeriez-vous plus de contenu de ce genre? Nous attendons avec impatience vos commentaires sur le forum ! Cela nous montre ce qui vous intéresse, afin que nous – les auteurs du chapeau magique – puissions entrer plus en détail à l’avenir et vous fournir d’autres informations utiles.

Vous êtes également invités à jeter un œil au nôtre page de don plus quand vous voyez notre travail soutien vouloir.