jeu. Juil 11th, 2024
Redevance de diffusion : augmentation drastique prévue
Rate this post

Comme l’a annoncé le président de l’ARD, Kai Gniffke, lors du « Forum Educational Perspectives », une augmentation des frais de diffusion est susceptible de se produire.

Redevance de diffusion : augmentation drastique prévue

Malgré un budget total pour ARD, ZDF et Deutschlandradio de plus de 10 milliards d’euros pour la première fois, le président de l’ARD et directeur de SWR, Kai Gniffke, a souligné la nécessité d’augmenter les frais de diffusion au « Forum Educational Perspectives » au début de la semaine dernière. La raison qu’il a donnée était qu’ils voulaient suivre les grands noms du streaming comme Netflix, Amazon Prime and Co.

Alors que les députés français ont voté en juillet de l’année dernière la suppression de la redevance, principale source de financement de la radiodiffusion de service public, nous, en Allemagne, payons une redevance de 18,36 euros par mois depuis août 2021. Selon la photo, le pays voisin de l’Autriche réduira également la contribution de 22,50 euros à 15 euros à l’avenir.

Dans ce pays, cependant, on veut augmenter les frais de manière significative. Il pourrait alors même monter jusqu’à 25,19 euros par mois. En cas de non-paiement, il existe également des rappels obligatoires.

Les investissements technologiques vont-ils monter en flèche dans les futurs frais de diffusion ?

Apparemment, l’argent levé de 10 milliards d’euros, que les plans budgétaires des radiodiffuseurs publics faisaient état pour 2023, ne semble pas suffisant pour les plans grandioses des radiodiffuseurs publics. Parce qu’actuellement il faudrait « investissement important » dans les nouvelles technologies comme « Les clés de l’avenir » investir dans la radiodiffusion de service public.

Voir aussi  Twitter veut augmenter drastiquement le nombre de caractères

Gniffke a souligné qu’avec ZDF et Deutschlandradio one « Place de marché pour tous les médias allemands » veux créer Pour cela, cependant « plusieurs centaines de millions d’euros » nécessaire.

Comme l’a informé Business Insider, citant des documents stratégiques internes, les administrateurs calculent pour la période 2025 à 2028 une augmentation mensuelle de la redevance de diffusion comprise entre 1,48 et 4,76 euros. La période de contribution actuelle court jusqu’à la fin de 2024. Cependant, l’ARD n’est pas habilitée à fixer elle-même la contribution de diffusion. C’est plutôt la Commission de détermination des besoins financiers (KEF) qui en décide.

Selon les stipulations, les radiodiffuseurs s’inscrivent actuellement auprès de la Commission de détermination des besoins financiers des radiodiffuseurs (KEF) pour déterminer les contributions futures. Selon les documents dont dispose Business Insider, des propositions d’augmentation de la redevance de diffusion doivent être soumises au KEF afin de mettre en œuvre ses propres plans.

En fonction des besoins déterminés, le KFE nomme alors une recommandation pour le montant de la redevance. Après cela, la décision finale appartient aux parlements des États. Un examen des demandes existantes serait requis d’ici la fin de 2023. Cependant, une décision ne sera prise qu’en 2024.

Comme l’a rapporté le Frankfurter Rundschau, les parlements des Länder adoptaient généralement la recommandation du KEF. « Depuis 2021, cela doit même être le cas, à une exception près : si tous les États fédéraux s’y opposent ».