mer. Oct 5th, 2022

HP verse une prime d’indemnisation aux clients lésés par « Dynamic Safety ». Malheureusement pas en Allemagne.

Il y a deux ans, après que HP a introduit une nouvelle fonctionnalité appelée « Sécurité dynamique” introduit, de nombreux clients se sont soudainement retrouvés devant une imprimante qui n’était plus fonctionnelle. Un fonds résultant d’un accord amiable avec Euroconsumers est désormais destiné à indemniser les utilisateurs lésés. Malheureusement pas en Allemagne.

HP a verrouillé les cartouches de fabricants tiers grâce à la sécurité dynamique

Il y a environ deux ans, Hewlett Packard (HP) a décidé de distribuer une mise à jour du micrologiciel à ses imprimantes. Cela a verrouillé les cartouches d’encre et les cartouches de toner d’autres fabricants. Du point de vue de l’organisation de protection des consommateurs Euroconsumers, le nom de HP était « Sécurité dynamique” fonctionnalité introduite mais pas dans l’intérêt du consommateur. D’autant plus que le constructeur n’a pas fourni suffisamment d’informations sur les conséquences de la mise à jour.

Selon HP, la sécurité dynamique est destinée à «protéger la qualité de l’expérience client, maintenir l’intégrité des systèmes d’impression et protéger la propriété intellectuelle.« 

Un comportement tout aussi discutable a également été démontré par Epson, comme nous l’avons récemment signalé. Parce que l’entreprise est limitée par le firmware de ses imprimantes dans le cadre d’un «élément de sécurité” artificiel leur durée de vie.

Paiement d’indemnités aux clients par règlement à l’amiable

Un règlement à l’amiable a suivi entre les deux parties contractantes, HP et Euroconsumers. En conséquence, HP s’est engagé à verser une indemnisation aux clients concernés.

« L’accord d’Euroconsumers avec HP donne la priorité aux consommateurs et garantit que les consommateurs qui possèdent certaines imprimantes HP sur lesquelles Dynamic Security est installé seront indemnisés. »

Euroconsommateurs

Le fonds pouvant atteindre 1 350 000 USD mis en place par HP est destiné à bénéficier à tous les propriétaires d’imprimantes HP qui ne savaient pas que leur imprimante était équipée de la fonction de sécurité dynamique et dont l’imprimante était protégée par l’utilisation de cartouches d’encre et de toner tierces. la fonctionnalité a été restreinte en raison du nouveau micrologiciel.

Voir aussi  La vulnérabilité Python affecte plus de 350 000 projets ouverts

Malheureusement, les clients allemands sont laissés pour le moment sous la pluie

Malheureusement, tout ce qui brille n’est pas or. Parce que l’accord ne s’applique qu’aux consommateurs de Belgique, d’Italie, d’Espagne et du Portugal. Et seulement si « ils possédaient ou possédaient certains modèles d’imprimantes HP entre le 1er septembre 2016 et le 17 novembre 2020.« 

Les consommateurs allemands sont donc laissés de côté pour le moment. Et cela malgré le fait que HP a soudainement présenté cela comme un fait accompli avec sa fonction de sécurité dynamique. Néanmoins, cet accord pourrait également influencer d’autres pays à moyen terme et les inciter à adopter une approche similaire.

Comme le rapporte Druckerchannel, les clients concernés reçoivent 20, 35 ou 50 euros selon le modèle d’imprimante. Si vous pouvez prouver que vous avez effectivement subi un dommage, vous obtenez en plus 45 euros supplémentaires. Dans le meilleur des cas, l’indemnisation peut aller jusqu’à 95 euros. Cependant, la condition préalable est que le client fasse une déclaration selon laquelle « qu’il ne savait pas au moment de l’achat de l’imprimante que la « sécurité dynamique » avait un impact sur la convivialité des cartouches tierces.«