sam. Déc 3rd, 2022

la zoom stock existe depuis son pic pandémique en octobre 2020 90 pour cent Mardi dernier, le titre a chuté de près 10 pourcentaprès que Zoom a abaissé ses prévisions de revenus annuels. Dans le même temps, la société avait affiché sa croissance trimestrielle la plus lente à ce jour.

Selon Reuters, le service a du mal à s’adapter au quotidien COVID ajuster. En général, cependant, Zoom tente de se réinventer en proposant des produits tels que le service d’appel cloud Zoom Téléphone ou le service d’accueil de conférences Salle Zoom des offres.

Beaucoup d’argent pour garder des parts de marché

Cependant, avec le ralentissement de la croissance de sa principale unité en ligne, les analystes estiment qu’un redressement de l’activité est encore à plusieurs trimestres. La compétition à travers Équipes Microsoft ou Mou aussi grossir.

« Zoom a un défaut fondamental : il a dû dépenser beaucoup d’argent pour conserver sa part de marché. Dépenser pour conserver sa part de marché plutôt que de la développer n’est jamais un bon endroit et a été un signe de problèmes à venir », déclare Sophie Lund-Yates, Analyste actions chez Hargreaves Lansdown.

Les coûts d’exploitation ont augmenté de près de 60 %

De plus, les dépenses d’exploitation de Zoom ont augmenté de près au troisième trimestre 60 pour cent. Il y a eu des dépenses plus élevées pour le développement de produits et le marketing. La marge a chuté de 39,3 % l’année précédente 34,6 pour cent.

Cependant, Zoom n’est pas encore perdu pour de nombreuses sociétés de courtage, mais la société doit être relancée par des acquisitions.

Voir aussi  Million deal : Tencent acquiert des parts importantes dans Ubisoft