mer. Oct 5th, 2022

Après que A1 s’est associé à Drei pour apporter le extension fibre optique en Autriche (la futurezone a rapporté), également présenté mardi magenta son partenaire. Aux côtés de l’investisseur français méridien on veut équiper 650 000 nouveaux foyers et entreprises en Internet haut débit.

Volonté totale 1 milliard d’euros investi dans la joint-venture, dont Meridiam détient la faible majorité. Vous serez propriétaire de l’infrastructure passive telle que les câbles d’installation, les connecteurs et les armoires réseau, Magenta prendra en charge les composants réseau actifs tels que les concentrateurs, les répéteurs et les routeurs.

Un total de 2 milliards d’euros d’investissements

« Ce jour est tout aussi important que le rachat d’UPC par T-Mobile », a déclaré le PDG de Magenta, Andreas Bierwirth. Magenta investit en plus de ça 1 milliard d’euros dans leur propre expansion de leur réseau de fibre optique et 5G. D’ici 2030, l’Autriche devrait avoir un total de 1 million de nouvelles connexions gigabit développer.

Magenta et Meridiam annoncent une coentreprise

« Avec le rachat d’UPC, nous avons acheté 1,5 million de connexions », explique Bierwirth. Dans les années à venir, 1 million de foyers supplémentaires seront ajoutés, ce qui signifie qu’env. 60 pour cent couvrira tous les ménages et toutes les entreprises. Plus de 90 % du réseau UPC existant est déjà constitué de fibre optique, seul le «dernier kilomètre» déborde souvent encore câble coaxial (câble TV). « Vous ne pouvez pas non plus dire du mal du coaxial maintenant, car avec les normes DOCSIS 3 et DOCSIS 3.1, vous avez des vitesses que les routeurs sont en fait le goulot d’étranglement », explique Bierwirth. DOCSIS 3.1 transmet jusqu’à 10 Gbit/s en téléchargement et 1 Gbit/s en téléchargement. Cependant, la bande passante est partagée entre les parties connectées.

Voir aussi  Nvidia fait moins d'affaires avec les jeux : la part chute

Internet par fibre optique doit être bon marché

Magenta et Meridiam sont tous deux convaincus que l’Internet par fibre optique est l’avenir du numérisation est en Autriche. « 90 % des données envoyées dans le monde ont été envoyées au cours des 2 dernières années. De plus, nous constatons une augmentation de données de 50 % tous les 2 ans », explique Dominique Leroy, membre du conseil d’administration de Deutsche Telekom.

En raison de la coopération avec Meridiam, vous avez également besoin pas de pré-commercialisation, c’est-à-dire un certain nombre de clients qui se sont déjà inscrits au service Internet rapide avant la construction. « La fibre est quelque chose qui doit être vu et expérimenté. Vous pouvez voir que l’Internet de votre voisin est beaucoup plus rapide et vous voudrez peut-être aussi une connexion », explique Bierwirth.

Bierwirth ne veut pas oublier qu’il n’y a pas de demande de fibre optique en Autriche. « Bien sûr, personne ne l’achètera quand le prix est si élevé », déclare le PDG de Magenta. Il voit la fourchette de prix idéale entre 30 et 80 euros, le tarif 250 Mbit/s (42 euros) est déjà le plus populaire de la gamme. « Les gens en prendront plus si le prix est abordable. »

Réseau également ouvert à d’autres prestataires

Dans les régions rurales d’Autriche, les gens n’ont souvent pas d’autre choix que de compter sur l’Internet mobile. « Les connexions DSL existantes sont plus un chemin de terre dans la technologie des données, pas une autoroute. 4G et 5G sont inclus Technologies de transitionjusqu’à ce que ces régions soient également alimentées en fibre optique.

Voir aussi  Musk a trouvé la prochaine excuse pour ne pas acheter Twitter

Dans tous les cas, le partenaire d’investissement Meridiam est là pour rester. Les investissements sont garantis avec l’entreprise pendant au moins 25 ans. « Nous ne vendons généralement pas d’infrastructure non plus », déclare le directeur de DACH, Stephan Wehrmann. De plus, vous offrez un modèle de libre accès d’autres fournisseurs ont également accès au réseau de fibre optique. Dans les premiers temps, cependant, Magenta utilisera toujours le réseau exclusivement, mais après « 1 à 2 ans », il devrait être ouvert à tous.

La coentreprise est déjà dans les starting-blocks, mais le régulateur n’a pas encore donné son feu vert. jusqu’à la fin de l’année Dans tous les cas, tout devrait être sec et la cérémonie d’inauguration du nouveau câble à fibre optique. D’ici là, les communautés intéressées peuvent toujours contacter Magenta.