lun. Déc 5th, 2022

Les négociations collectives de cette année contiennent beaucoup de carburant. Les pourparlers vacillent dans plusieurs secteurs et des grèves sont imminentes. après le cheminots et le brasseries veut l’union maintenant aussi dans le domaine des télécoms déposer une demande d’autorisation de grève auprès de l’ÖGB. Il s’agit de 10 000 employés dans la société publique cotée en bourse Télécom A1. 4 rounds de négociations n’ont pour l’instant abouti à aucun résultat.

Le prochain cycle de négociations se termine lundi soir

« S’il n’y a pas d’offre finale du conseil d’administration sur la table lors de la prochaine ronde de négociations lundi soir, nous interromprons les négociations. Ensuite, nous nous réunirons le mardi matin avec le personnel A1 lors d’événements organisés dans toute l’Autriche réunions d’entreprise discuter de la manière dont nous réagirons », a annoncé vendredi le chef du comité d’entreprise A1, Werner Luksch.

Les représentants du personnel réclament une augmentation de salaire de 10,6 %. « En fait, chaque collègue de l’entreprise partiellement publique a réalisé un bénéfice net de 41 000 euros », explique Luksch.

Voir aussi  Disney fait tomber Netflix du trône du streaming