lun. Nov 28th, 2022

Un vendeur d’abonnements IPTV illégaux de Hollande paie 100 000 euros pour éviter d’être poursuivi. En 2018, les ventes étaient d’environ 90 millions d’euros.

L’organisation néerlandaise anti-piratage BREIN a récemment conclu un accord avec un fournisseur IPTV illégal de Hollande-Méridionale. Il s’agit d’un montant considérable de 100 000 euros, dont une partie est liée à des conditions contractuelles.

La procédure stricte n’est pas unique. Lors de précédents règlements cette année, les suspects ont payé 70 000 €, 115 000 € ou 25 000 € en espèces.

Le fournisseur IPTV doit fermer ses portes

Après avoir signifié une assignation à comparaître, y compris un projet d’assignation à comparaître, un règlement a été conclu avec le fournisseur IPTV. En plus des 100 000 EUR déjà mentionnés, cela comprend une clause de cesser et de s’abstenir avec une clause pénale de 2 500 EUR par jour si la personne répète sa faute de manière vérifiable.

BREIN mène régulièrement des actions contre les fournisseurs d’abonnements IPTV illégaux, qui sont vendus séparément ou avec des boîtiers multimédias, tant dans les magasins que sur Internet. Pour ce faire, BREIN contacte les personnes ou entreprises suspectes. Dans certaines circonstances, une ordonnance du tribunal peut être obtenue ou une confiscation peut être effectuée. Si l’autre partie refuse de coopérer, des sanctions sont imposées. Si aucun accord ne peut être trouvé, BREIN intentera une action civile.

Le coût de la vie élevé dope les ventes

IPTV
Captures d’écran d’alibaba.com, merci !

Selon l’Office de la propriété intellectuelle de l’UE, EUIPO, les Néerlandais ont signé plus d’un million d’abonnements IPTV illégaux en 2018 avec un chiffre d’affaires d’environ 90 millions d’euros. tendance encore à la hausse.

Voir aussi  Ransomware Cuba : le FBI pour aider le Monténégro

L’organisation BREIN a maintenant fermé plus de 350 vendeurs illégaux après que la Cour européenne de justice (CEJ) a statué dans l’affaire BREIN contre Filmspeler que ces ventes étaient illégales. Incidemment, les abonnés eux-mêmes enfreignent également la loi s’ils reçoivent des œuvres protégées par le droit d’auteur via le flux. BREIN écrit dans le communiqué de presse :

« Il est rapporté que la popularité des offres illégales a récemment augmenté en raison de la hausse du coût de la vie. Mais si l’offre est interrompue, vous, en tant que client, aurez de toute façon perdu votre argent et votre accès illégal.

stichtingbrein.nl

L’IPTV illégale, souvent installée sur les boîtiers multimédia via plug and play, permet un accès non autorisé à des milliers de chaînes de télévision. Cela inclut les sports premium et la vidéo à la demande avec tous les films et séries télévisées populaires des chaînes payantes et d’autres contenus.

En règle générale, l’accès illégal coûte environ 10 euros par mois. Les clients paient généralement six mois ou un an à l’avance. Cependant, l’argent est perdu si les opérateurs sont arrêtés.